Gratuit : le livre des présidentielles
candidat.info
Qui suis-je ?
Contact
Presse
Vidéos

Être l’inconnu de Jacques Attali, à élire en 2017

Emmanuel Macron, l’inconnu qu’il nous faut ?!


Être l’inconnu de Jacques Attali, à élire en 2017

« Jacques Attali est écrivain, économiste et président de PlaNet Finance. »

« Le prochain président sera un inconnu. » Je me souviens d’avoir vu passer ce titre... Mais depuis longtemps les analyses de Jacques Attali m’intéressent... disons très modérément... Et je n’avais pas cliqué sur l’article... J’ai donc cherché... à savoir s’il causait de moi !
Le 21 avril 2016, invité d’Arlette Chabot (vidéo en ligne), avec en gros titre : « Le prochain président sera un inconnu. » C’est donc cela...
Écoute : « J’ai toujours dit que le président prochain serait un inconnu parce que les Français veulent deux choses, ils veulent un programme et une action forte et ils veulent quelqu’un de nouveau. Ils veulent un (sic) vrai action et un vrai candidat. »
Mais il continue « d’une certaine façon, nous apportons le programme et est entrain de surgir un ou plusieurs... Bruno Le Maire à droite peut-être... Emmanuel Macron à gauche... quelqu’un qui incarne l’espérance d’un nouveau... mais ils n’ont pas de programme pour l’instant... » Il enchaîne avec le "comme nous"... où l’on sent sa retenue du "je".

C’est donc sûrement la conclusion d’une tentative médiatique... Je découvre au lundi 12 mai 2014.
Attali : « Le prochain président sortira de nulle part. »
Entretien exclusif dans Valeurs Actuelles. L’hebdomadaire précise : « C’est Jacques Attali qui, lors du premier septennat de François Mitterrand, a repéré François Hollande et l’a fait venir à l’Élysée comme conseiller technique. » Quel titre de gloire ! « L’ancien sherpa de Mitterrand est aujourd’hui l’un des visiteurs du soir les plus écoutés par le président de la République. Deux ans après l’élection de François Hollande, il livre pour “Valeurs actuelles” un bilan sans concession du socialisme au pouvoir. »
L’homme semble se croire le plus intelligent du pays : « Il existe un très large consensus sur les mesures à prendre. Tout le monde sait ce qu’il faut faire. Depuis longtemps. Au moins depuis la commission que j’ai présidée en 2008 et qui rendit un rapport unanime, gauche et droite réunies. » Si Jacques a dit, Attali en plus, pourquoi François ne fait pas ? Si je le croyais, moi Président, je le nomme Premier ministre, monsieur d’Attali.
La suite est payante... mais google me déniche un PDF gratuit de l’intégralité...
« Je suis convaincu que le prochain président de la république sera quelqu’un qui sortira de nulle part et qui aujourd’hui est en train de mûrir, dans un coin, un programme sérieux. C’est cela dont le pays a besoin : quelqu’un qui donne une direction ou un sens. Qui dise la vérité, sans chercher à être populaire. Quelqu’un qui donnera une vision pour la France à vingt ans et qui expliquera le sens et la raison d’être de chaque réforme. Quelqu’un qui expliquera la mondialisation, l’Europe, la francophonie, et l’avenir magnifique que la France peut y trouver. »
Il m’a vu dans le Lot ou rêve devant son miroir ?

Emmanuel Macron, l’inconnu qu’il nous faut ?!

La grande force de la France, c’est sa campagne, son vaste territoire...

Sortir de Montcuq, c’est sortir de nulle part ? Et je n’ai jamais cherché la popularité... Ainsi dans le Lot obtenir sept parrainages relèverait déjà du miracle.




Réaction publique possible



- Autres extraits du livre.

Une vidéo de cette campagne :

Abonnement gratuit :